pH avec RAH

Physique et chimie de l'eau

- Si votre question concerne le KH ou les taux de Ca ou Mg indiquez aussi la densité ou la salinité.
- Si votre question concerne le système Balling indiquez aussi le Kh, les taux de Ca et Mg et la densité ou la salinité.
- Si vous mentionnez la densité ou la salinité indiquez aussi le moyen que vous utilisez pour la mesurer (réfractomètre, aréomètre, ...).
- Indiquez la marque des tests et, pour le Kh et le pH, l'heure par rapport à la photopériode (juste après allumage de l'éclairage, juste avant l'extinction, ...).
Répondre
Avatar du membre
chrysopolis
Messages : 86
Enregistré le : 06 juin 2019 21:59
Localisation : lortharingie inférieure
Centres d'intérêts : les avions, la mécanique, l'ébénisterie, le modélisme (avion et buggy), l'électronique, la musique diffusée sur ampli à tube avec alim à découpage et enceinte marten.
Dimensions du bac : 150X60X60
Eclairage : 200w LED DIY
Mon bac : https://servimg.com/view/18324493/10
A été remercié : 3 fois

pH avec RAH

Message par chrysopolis »

Dernier message de la page précédente :

bon bah déjà faut arrêter de fumer la moquette ouvrir ou fermer la fenêtre de ta maison n'influence pas ton ph ( l'eau de mer c'est quand même pas de l'eau pure, il parait qu'elle a un léger pouvoir tampon, un truc qui s'appelle le KH), ensuite, il faut bien comprendre que cette méthode apporte la quantité exact de ce que le bac à besoins (voilà pourquoi d'un bac à l'autre on injecte pas de la même façon) et est totalement indépendante de l'osmolation.

sur la complexité de la chose, quelle complexité ?

gérer un RAH n'est plus compliqué ni plus simple à gérer qu'un RAC, faut juste pas avoir les neurones dans le même sabot.

on est capable de gérer une injection de CO2, une vitesse de circulation, un débit d'eau, des résines anti CO2 et tout le bordel et on arrive pas à injecter de l'eau chaux avec une sonde ph et deux pauvres relais à la noix c'est à se taper le cul parterre, XPTDR.

Pour la compréhension de la chose Régis DOUTRE et consort ont réalisé de superbes articles simple et à la portée de tous.

L'hydroxyde de calcium c'est Ca (OH)2 donc parti constituent du Ph et du KH.

Avatar du membre
MetalReef
Messages : 329
Enregistré le : 02 déc. 2019 17:56
Volume du bac : 450
Dimensions du bac : 150x50x60
Eclairage : T5
A été remercié : 8 fois

pH avec RAH

Message par MetalReef »

Les articles de Regis on les as tous lu Monsieur !

Du moins ceux qui s'y sont intéressés.

Je ne compte pas le nombre d'aquariophile qui ont bien confirmé ce qui se passe chez moi : j'ouvre la fenêtre pour aerer et le pH augmente ! C'est bizarre hein? Certe l'augmentation n'est pas phénoménale mais elle est la.

Et pour finir mettre en place un filtre anti CO2 reste quand même moins "technique" que mettre en place un RAH méthode Régis cest indéniable.

Au delà de ça ce n'est pas la technicité qui me pose problème mais je m'interroge sur la stabilité du KH et CA étant donné que ça ne sera pas la même quantité de liquide qui sera distribuée quotidiennement.

Voilà tout
Modifié en dernier par MetalReef le 15 févr. 2020 17:25, modifié 1 fois.

Avatar du membre
JPR13
Messages : 225
Enregistré le : 17 oct. 2019 11:47
Localisation : vaucluse
Centres d'intérêts : voiture sport; modélisme: voiture 4X4 piste, astronomie, oiseaux, bricolage, voyage, brocante, foot, l'automatisme, etc..
Volume du bac : 845/600/80
Dimensions du bac : 200X65X65 150X65X65
Date démarrage : ANNEES 70
Eclairage : NEON/LED
A remercié : 2 fois
A été remercié : 14 fois

pH avec RAH

Message par JPR13 »

@chrysopolis

je ne sais pas qui "fume la moquette", mais vous devriez êtes un peu plus modeste et correct sur vos commentaires, moi qui pratique depuis 40 ans l'eau de mer je pense avoir une certaine expérience tout en sachant que je suis loin de tout savoir, alors chacun a le droit de s'exprimer sans être moqué par des personnes comme vous !

Avatar du membre
Fabe
Modérateur
Messages : 542
Enregistré le : 21 mai 2019 11:34
Localisation : Weerde
Volume du bac : 425L
Dimensions du bac : 120x57 5x55
Date démarrage : 29/04/2018
Eclairage : Evergrow IT-5080
Mon bac : https://www.youtube.com/channel/UC7MIJ4 ... subscriber
A été remercié : 10 fois
Contact :

pH avec RAH

Message par Fabe »

Bonjour,

Revenons au sujet svp.

:tumb: :tumb: :tumb:
Image

Avatar du membre
Fredles
Messages : 394
Enregistré le : 03 juin 2019 10:16
Localisation : Gandelu
Volume du bac : 200 litres
Dimensions du bac : 80 x 60 x 50
Date démarrage : 15/08/2018
Eclairage : Giesemann VERVvE
A remercié : 11 fois
A été remercié : 22 fois

pH avec RAH

Message par Fredles »

Je suis obligé tout de même de réagir à cette histoire de pH qui fluctue en fonction de notre environnement (on peut aussi ouvrir un autre sujet si les modérateurs pensent que c'est utile).

Tout le monde a un peu tort et un peu raison en même temps.

Je me permets de copier/coller ce que j'avais écrit ailleurs :

"J'ai fait une expérience involontaire lors d'un repas de famille à Noël.

Traditionnellement, mon Ph varie entre 7.8 le matin (vers 8h) et 8.3 le soir (vers 20h).

J'ai par ailleurs une station Netatmo dans ma maison qui mesure le taux de CO² dans la pièce principale de vie, où se situe l’aquarium et où on a fait notre repas de famille.
Une nuit normal, vers 3h du matin, le taux de CO² mesuré est autour de 700ppm (deux humains, un chien moyen et deux chats qui dorment dans la maison). Je me chauffe au bois, avec une cheminée fermée.
La nuit du repas, vers 3h du matin, le taux de CO² est monté à 2317ppm (9 humains et le chien). C'est beaucoup et un record.

Et bien, c'est à ce moment précis que j'ai mesuré mon taux de PH le plus bas : 7.6. Là aussi, c'est un record (j'ai mis en place des alertes : elles ne s'étaient jamais déclenchées jusqu'à ce soir là).

En temps normal, humains + chien + cheminée et pas de VMC dans une maison de 70m², jamais je ne descends en dessous de 7.8 la nuit. Et le soir, vers 20h, quand le PH est a 8.3, le taux de CO² est autour de 1000ppm (taux mesuré hier soir, par exemple).

Le CO² a donc bien un impact sur le Ph, mais il faut qu'il soit très élevé !"

Au final, en temps normal, que j'aère ou non ma maison, je ne vois pas de différence sur le pH de mon bac. En été, par exemple, ma maison est grande ouverte (fenêtres et porte) toute la journée et parfois même la nuit. Je ne note pas de différence comparée à l'hiver, où tout est fermé.
En revanche, mon expérience racontée ci-dessus, qui correspond à une situation rare et exceptionnelle, a bien modifier le pH de mon bac.

Notre environnement impact le pH de nos bacs. Tous les bacs étant différents, nos habitudes de vie et nos habitations étant aussi différentes, on peut très bien imaginer que certains aquariums soient plus sensibles que d'autres à une simple ouverture de fenêtre, même si ça me surprend un peu, moi aussi. Mais si c'est un petit appartement, bien occupé et peu aéré, une simple ouverture de fenêtre renouvelant l'air pourrait impacter le pH.
Image

Avatar du membre
houms
Messages : 170
Enregistré le : 20 mai 2019 22:49
Localisation : Boulogne Billancourt
Volume du bac : 600 770
Dimensions du bac : 120x90x60 200x70x60
Date démarrage : 2018 2011
Eclairage : GHL Vertex
Mon bac : viewtopic.php?f=6&t=3
A remercié : 67 fois
A été remercié : 24 fois

pH avec RAH

Message par houms »

Bonjour, hors de tout polémique,juste pour partager des faits vécu à travers un ami qui avait un problème de pH de son bac: il avait un profilux et donc son pH était enregistré et on avait les courbes à disposition.
Il avait un réel problème de pH: son ph commençait à descendre bizarrement à partir de 7h30 du matin jusqu'à atteindre un pH 7,3! Au début, je pensais que c'était un problème de calibration de sa sonde de pH. Mais les coraux dures ont commencé à nécroser. Et donc on a essayé de comprendre la source de cette baisse de pH. En creusant avec lui (je l'aidais à distance et pas en étant sur place), on a fini par comprendre qu'il avait un chauffage à pétrole programmable qui se mettait en route en hiver, à 7h30 afin que quand tout le monde se levait, la maison soit déjà chaude!
Donc je confirme que le CO2 présent dans la pièce peut influencer énormément le pH du bac.
Il est vrai que le kH est justement le pouvoir tampon de pH du bac. Donc un bac avec un bon kH doit avoir pas mal de résistance aux variations de pH.
Mais il est vrai aussi que le CO2 a un solubilité assez élevé dans l'eau et donc le bac est comme une éponge qui absorbe tout l'excès de CO2 présent dans l'air de la pièce.
On a un autre exemple de ça: notre bac au Club, c'est un bac de 1700 litres assez chargé en coraux. Comme ce bac est dans un emplacement qui est un lieu de vie sur certains créneaux de la journée, l'hiver, la pièce en question, pendant la semaine, se charge en CO2 et on voit l'effet non négligeable de ceci sur le pH du bac qui descend à 7,9. A lors que le WE, comme il y a personne qui passe dans cette pièce, le pH ne descend pas en dessous de 8.

Bref, l'excès de CO2 est à éviter dans la pièce où est le bac. Principalement,dans l'air aspiré par l'écumeur. Le Skimmbreeze ou autres absorbeurs de CO2 avant l'écumeur est une solution.
Mais si on peut avoir de l'air moins chargé en CO2 par exemple en allant chercher cette air à l’extérieur de la pièce, ça évite un appareil de plus à entretenir pour le bac.

Enfin, c'est une bonne remarque: si on passe sur une méthode complémentation à base de lait de chaux comme c'est mon cas, pour masquer un problème de pH (comme c'est mon cas), effectivement si on a un pH du bac naturellement variable pour cause de plus ou moins de CO2 dans la pièce (ce n'est pas mon cas). Effectivement ceci va amener à distribuer plus de CO2 les jours où on a distribué plus de lait de chaux car on a aéré moins la pièce.
Donc effectivement ça peut amener des variations de kH en fonction de si on a plus ou moins bien aéré la pièce.
Dans ce cas, il faut réussir à prendre le l'air fraîche ou peut être que le skimmbreeze est la solution.

Dans mon cas, la raison de mon pH bas, si je mettais pas de lait de chaux, est:
Excès de poissons par rapport au capacité d'épuration de mon écumeur => montée de nitrates et phosphates dans le bac => ajout de source de carbone pour compenser cet excès de nitrates et en quelques sorte, faire revenir ces nitrates sous formes de bactéries afin d’être absorbée par l'écumeur => Excès de bactéries = production de plus de CO2 dans le bac = chute de pH.
Du coup, pour mon cas, j'ai mis en place un écumeur plus puissant afin de voir si j'arrive à me passer de mon ajout de source de carbone et ça a marché.
Donc théoriquement, maintenant que j'ai moins de source de carbone distribué dans le bac, je devrais pouvoir changer de méthode complémentation.
J'ai pas testé et je ne compte pas le faire. Je voulais avoir moins de sources de carbone consommé par le bac et moins besoin de résine anti phosphates, et c'est le cas.
Pourquoi je change pas: car je trouve que le lait de chaux rend le bac plus tolérant. En poussant un peu le pH plus haut que les zones habituelles et aussi probablement en faisant précipiter les phosphates.

En résumé, mon avis:
1- quand on connait la source d'un problème, il vaut mieux traiter la source si on peut plutôt que d'essayer de masquer les effets.
2- C'est pas toujours évident de connaitre les raisons d'un pH bas. Quand on n'arrive pas à trouver, ou quand on trouve et qu'on y peut rien, monter le pH par une méthode de complémentation bien adaptée, ou en utilisant du skimmbreeze ça marche très bien aussi mais parfois ça complexifie encore plus notre installation,
3-Le pH est très important pour le bien etre des coraux dures. Quand on est sur de ses mesures, on devrait ne jamais laisser le ph descendre en dessous de 8. Et quand c'est possible viser:
- une variation entre 0.25 et 0.3 de pH entre jour et nuit,
- un ph minimum entre 8 et 8,2.
4- Dernier point important: les coraux ont horreur des variations. Donc avoir des paramètres stables est clef pour des coraux en formes.

C'est juste mon avis basé sur mon expérience et ma compréhension du récifal.

Avatar du membre
danydan
Messages : 14
Enregistré le : 25 janv. 2020 08:04
Centres d'intérêts : la vie et beaucoup d'autres passions
Dimensions du bac : 118x71x50

pH avec RAH

Message par danydan »

Le principal problème de cette technique est la recharge. C'est à dire que je n'ai jamais rencontré de problème sauf pendant les congés ou mon voisin doit recharger le réacteur...

Avatar du membre
Fredles
Messages : 394
Enregistré le : 03 juin 2019 10:16
Localisation : Gandelu
Volume du bac : 200 litres
Dimensions du bac : 80 x 60 x 50
Date démarrage : 15/08/2018
Eclairage : Giesemann VERVvE
A remercié : 11 fois
A été remercié : 22 fois

pH avec RAH

Message par Fredles »

houms a écrit :
16 févr. 2020 09:14

C'est juste mon avis basé sur mon expérience et ma compréhension du récifal.
Oui, mais il est argumenté et clairement expliqué : ça fait toute la différence !
Image

Avatar du membre
houms
Messages : 170
Enregistré le : 20 mai 2019 22:49
Localisation : Boulogne Billancourt
Volume du bac : 600 770
Dimensions du bac : 120x90x60 200x70x60
Date démarrage : 2018 2011
Eclairage : GHL Vertex
Mon bac : viewtopic.php?f=6&t=3
A remercié : 67 fois
A été remercié : 24 fois

pH avec RAH

Message par houms »

danydan a écrit :
16 févr. 2020 10:43
Le principal problème de cette technique est la recharge. C'est à dire que je n'ai jamais rencontré de problème sauf pendant les congés ou mon voisin doit recharger le réacteur...
Effectivement, à la fin, il faut de l’hydroxyde et on peut difficilement passer deux semaines d’autonomie.
Mais un RAC pas compliqué à remplir, un voisin un peu technique et une séance d’entraînement peuvent le faire! :-)
J’ai le RAH Bubble Maggus KR 150.

Avatar du membre
Linko
Messages : 38
Enregistré le : 30 mai 2019 21:42
Localisation : Boulogne sur Mer
Centres d'intérêts : Aquariophilie
Ecologie
Modélisme
Plongée sous Marine
Volume du bac : 425
Dimensions du bac : 120 X 50 X50
Date démarrage : 2017
A été remercié : 4 fois

pH avec RAH

Message par Linko »

Intéressant et basé sur l'expérience.
Je ne pensais sincèrement pas que le CO2 dans la pièce pouvait avoir un effet aussi "immédiat", ce qui signifie tout de même que nos ecosystèmes captifs sont réellement à la limite physico chimique pour ne pas réussir à tamponner ainsi une variation de la concentration du CO2 dans l'air aspiré.

Avatar du membre
houms
Messages : 170
Enregistré le : 20 mai 2019 22:49
Localisation : Boulogne Billancourt
Volume du bac : 600 770
Dimensions du bac : 120x90x60 200x70x60
Date démarrage : 2018 2011
Eclairage : GHL Vertex
Mon bac : viewtopic.php?f=6&t=3
A remercié : 67 fois
A été remercié : 24 fois

pH avec RAH

Message par houms »

Le problème est que toute résistance a ses limites.
Comme le CO2 a une très bonne solubilité dans l'eau, si le bac (et principalement l'aspiration d'air de l'écumeur) sont dans une pièce contenant une source importante de production de CO2, le bac va servir d'éponge en absorbant ce CO2. Et donc une fois que le la résistance au changement de pH du bac est épuisée, le bac va descendre en pH.
Du coup, il faut s'assurer de la qualité de l'air aspiré par le bac en aérant bien la pièce ou en prenant l'air à l'extérieur ou en dernier lieu, en utilisant du Skimmbreeze ou équivalent.

Attention, je ne dis pas que tous les problèmes de pH des bac récifaux viennent du CO2 présent dans la pièce.
Pour mon cas par exemple, ça vient de mes ajouts de sources de carbones qui booste le développement bactérienne qui lui produit beaucoup de CO2 et donc acidifie l'eau.

Et parfois, ça peut être une combinaison de plusieurs choses.

Répondre